Vous êtes:

X

Custom Search 1

Itinéraires humanistes - CM2G

mer, 10/08/2014 - 11:05 -- Eliane Haddad
Mercredi, Octobre 8, 2014 - 11:00

La classe de CM2 G a participé à un projet inter-écoles proposé par la MLF : Les itinéraires humanistes. A partir du poème « L’homme qui te ressemble » de René Philombe, les élèves de différentes écoles ont réagi oralement ou par écrit.

Les séances ont été filmées par une équipe de cinéastes professionnels qui réalisera un film d’une quinzaine de minutes. Ce film sera diffusé sur le stand de la MLF-AEFE, au salon du livre de Beyrouth qui aura lieu du 31 octobre au 9 novembre, de 10h à 21h.

Le 17 septembre 2014, c’était au tour du GLFL d’accueillir les cinéastes. Les élèves ont créé une strophe en petits groupes puis ils l’ont illustrée et l’ont lue.

 

 

Rouge, noir, blanc ou jaune, on est tous des frères sur cette terre

J’ouvre mon cœur rouge à tout l’univers afin de s’unir

Le noir de ma nuit étoilée ne veut pas te blesser

Je veux juste être aimé, je suis un homme comme toi, comme lui, comme eux

Je suis le jaune du soleil qui éclaire, j’illumine, je rayonne, je brille,

Pour lier le monde entier

Je suis le blanc qui unit tous les hommes de tous les âges sous les mêmes nuages

Profitons de nos différences pour aimer, pour partager, pour communiquer

Peu importe la couleur, le plus important c’est le cœur !

 

                                                                                                                                                                                                           CM2 G - GLFL

 

Et, vendredi 26 septembre,  Séréna El Bitar, sélectionnée en classe par le cinéaste Elie Razouk, et accompagnée de son enseignante Amira Jaber, a rejoint un groupe d’élèves de différentes écoles pour tourner le début et la fin du film dans la région des cèdres de Bcharré. Ce fut une belle expérience pour cette élève qui a noté ses impressions :

« J’étais contente d’avoir été sélectionnée pour ce rôle, excitée de faire partie de ce film. J’ai été impressionnée par la majesté des cèdres ! J’avais froid, pourtant je me suis trop amusée ! »