Vous êtes:

X

Custom Search 1

Lancement de la procédure APB "Admission Post Bac", plateforme d’inscription pour les études en France dans l’enseignement supérieur.

mer, 01/21/2015 - 10:46 -- Jean Louis Bihry
Mercredi, Janvier 21, 2015 - 10:00

Lancement de la procédure APB qui est une plateforme d’inscription pour les études en France dans l’enseignement supérieur.                              

                               Au moment des choix, étudier en France reste une alternative, même lointaine,  qui ne se concrétisera  peut être qu’en fin de L3 (pour faire un Master  par exemple) ou  au moment de faire une spécialisation, voire un doctorat. Il est alors important de faire quelques rappels très succincts de toutes les informations précédentes.

 Les candidatures

                              Les 9/10ème des candidatures en France se font via une plateforme numérique unique « APB admission postbac »qui recense près de 10 000 formations. C'est donc  le site incontournable pour s'inscrire en première année dans le supérieur.

Si ce portail des admissions post-bac (APB) centralise la plupart des formations, les IEP, concours communs d’entrée dans les écoles de commerce, les Écoles supérieures et quelques autres ont des procédures spécifiques.

 Sur APB , Il est possible de choisir  jusqu'à 12 candidatures par filière. Et en cas d’hésitation entre plusieurs cursus, vous avez le droit de formuler 36 candidatures au maximum.

Concernant les frais de scolarité :

  • Les droits d’inscription universitaires sont annuels et fixés par le Ministère de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Ils varient selon le diplôme préparé.

Licence,  DUT, DEUST : 184 €

Master : 256 €

Doctorat,  : 391 €

Diplôme d’ingénieur : 610 €

Mais ces prix ne reflètent en rien la réalité sachant que pour chaque étudiant, sans distinction de nationalité, l’état français débourse entre 9000 et 14000 euros par an et par étudiant selon la formation.

  • S’y ajoutent les contributions obligatoires et facultatives ainsi que la cotisation à la Sécurité Sociale . A titre d’exemple

 La médecine préventive (5,10 € par an) et les cotisations à la Sécurité sociale étudiante (213 € par an).

  • Mais pour être remboursé intégralement, vous devez avoir une complémentaire santé. Les mutuelles ­étudiantes comme la LMDE, Emevia ou la Smerep proposent des complémentaires entre 9 et 53 € par mois
  • Enfin la participation financière correspondant au droit culturel et au droit sportif (SUC et SUAPS) est facultative, mais ouvre droit à des prestations largement reconnues et unanimement appréciées par l’ensemble des étudiants.

 Le montant de la contribution est fixée  à 10 € pour le SUC et 10 € pour le SUAPS

Exemple d’application des droits d’inscription

Cas d’un étudiant de non boursier inscrit en 1ère année de Licence :

Droits de scolarité : 184 €
Médecine préventive : 5,10 €
Culture : 10 €
Sport : 10 €
Sécurité Sociale : 213 €

Complémentaire santé facultative: 200 € (une moyenne pour un complément très correct)

Vous trouverez en document attaché un diaporama qui balise les inscriptions par la procédure APB

Bien cordialement

Bihry Jean Louis